Quelles sont les maladies auto-immunes

Combien de découvertes étonnantes ont déjà été faites en médecine, mais toujours dans le secret, il y a beaucoup de nuances dans le corps. Les meilleurs scientifiques ne peuvent donc pas expliquer en détail les cas où le système immunitaire commence à agir contre une personne et à diagnostiquer une maladie auto-immune. Découvrez ce que ce groupe de maladies est.

Quelles sont les maladies auto-immunes systémiques

Les pathologies de ce type constituent toujours un défi de taille pour le patient et les spécialistes qui le traitent. Si vous décrivez brièvement ce que sont les maladies auto-immunes, vous pouvez les définir comme des affections causées non pas par un agent pathogène externe, mais directement par le système immunitaire du corps de la personne malade.

Quel est le mécanisme du développement de la maladie? La nature prévoit qu’un groupe particulier de cellules - les lymphocytes - acquiert la capacité de reconnaître les tissus étrangers et diverses infections menaçant la santé du corps. La réaction à de tels antigènes est la production d'anticorps qui combattent les agents pathogènes, ce qui permet au patient de récupérer.

Dans certains cas, dans un tel schéma de fonctionnement du corps humain, un dysfonctionnement grave se produit: l’immunité commence à percevoir les cellules saines de son propre corps comme des antigènes. Le processus auto-immunitaire déclenche en fait le mécanisme d'autodestruction lorsque les lymphocytes commencent à attaquer un certain type de cellules du corps, les affectant de manière systémique. En raison d'une telle violation du fonctionnement normal du système immunitaire, des organes et même des systèmes entiers du corps sont détruits, ce qui entraîne de graves menaces non seulement pour la santé, mais également pour la vie humaine.

Causes des maladies auto-immunes

Le corps humain est un mécanisme d'auto-ajustement, il nécessite donc la présence d'un certain nombre de lymphocytes ordonnés accordés sur la protéine des cellules de son propre corps afin de traiter les cellules mortes ou malades du corps. Pourquoi alors des maladies surviennent-elles lorsqu'un équilibre est perturbé et que des tissus sains commencent à être détruits? Selon des recherches médicales, des causes externes et internes peuvent conduire à ce résultat.

Effets internes liés à l'hérédité

Mutations de gènes de type I: les lymphocytes cessent de reconnaître un certain type de cellules corporelles, commençant à les percevoir comme des antigènes.

Mutations des gènes de type II: les préposés aux soins commencent à se multiplier de manière incontrôlée, ce qui entraîne l'apparition d'une maladie.

Impact externe

Le système auto-immunitaire commence à avoir des effets destructeurs sur les cellules saines après qu'une personne ait contracté une forme infectieuse prolongée ou très grave.

Effets néfastes de l'environnement: rayonnement, rayonnement solaire intense.

Immunité croisée: si les cellules responsables de la maladie ressemblent aux cellules du corps, celles-ci sont également attaquées par des lymphocytes luttant contre l'infection.

Quelles sont les maladies du système immunitaire

Les défaillances des mécanismes de protection du corps humain associées à leur hyperactivité sont généralement divisées en deux grands groupes: les affections systémiques et les affections propres à un organe. L'affiliation d'une maladie à un groupe particulier est déterminée en fonction de l'ampleur de ses effets sur le corps. Ainsi, dans les maladies auto-immunes spécifiques à un organe, les cellules d’un organe sont perçues comme des antigènes. Le diabète sucré de type I (insulino-dépendant), le goitre toxique diffus, la gastrite atrophique sont des exemples de ces affections.

Si nous considérons quelles sont les maladies auto-immunes de nature systémique, alors, dans de tels cas, les lymphocytes sont perçus comme des antigènes de cellules situées dans différents organes et cellules. Un certain nombre de ces affections incluent la polyarthrite rhumatoïde, la sclérodermie, le lupus érythémateux disséminé, les maladies du tissu conjonctif mixte, la dermatopolymiose, etc. Vous devez savoir que chez les patients atteints de maladies auto-immunes, plusieurs maladies de ce type surviennent dans le corps, appartenant à différents groupes.

Maladies auto-immunes de la peau

De telles perturbations dans le fonctionnement normal du corps causent beaucoup d'inconfort physique et psychologique aux patients qui sont forcés non seulement d'endurer la douleur physique causée par une maladie, mais aussi de vivre de nombreux moments désagréables dus à la manifestation externe de ce dysfonctionnement. Qu'est-ce qu'une maladie cutanée auto-immune? Beaucoup le savent, car ce groupe comprend:

  • psoriasis
  • Vitiligo
  • certains types d'alopécie;
  • l'urticaire;
  • vascularite avec localisation cutanée;
  • pemphigus et autres

Maladie hépatique auto-immune

Ces pathologies incluent plusieurs maladies - la cirrhose biliaire, la pancréatite auto-immune et l'hépatite. Ces affections, qui affectent le filtre principal du corps humain, modifient gravement le fonctionnement d’autres systèmes au cours du développement. Ainsi, l'hépatite auto-immune progresse en raison du fait que des anticorps dirigés contre les cellules du même organe se forment dans le foie. Le patient a la jaunisse, la fièvre, une douleur intense dans la région de cet organe. En l'absence du traitement nécessaire, les ganglions lymphatiques seront touchés, les articulations s'enflamment et des problèmes de peau apparaissent.

Qu'est-ce qu'une maladie thyroïdienne auto-immune?

Parmi ces maladies, on distingue les maladies dues à un excès ou à une sécrétion réduite d'hormones par l'organe indiqué. Ainsi, avec la maladie de Graves, la glande thyroïde produit trop d'hormone thyroxine, qui se manifeste chez un patient par une perte de poids, une irritabilité nerveuse, une intolérance à la chaleur. Le second de ces groupes de maladies comprend la thyroïdite de Hashimoto, lorsque la glande thyroïde est considérablement élargie. Le patient a l'impression d'avoir une boule dans la gorge, son poids augmente, ses traits sont grossiers. La peau s'épaissit et devient sèche. Des troubles de la mémoire peuvent survenir.

Bien que ces affections se manifestent par de nombreux symptômes, un diagnostic précis est souvent difficile. Une personne présentant des signes de ces maladies de la thyroïde doit contacter plusieurs spécialistes qualifiés pour un diagnostic plus rapide et plus précis. Un régime de traitement prescrit correctement et en temps voulu soulagera les symptômes douloureux, empêchera le développement d'un certain nombre de complications.

En savoir plus sur ce que sont les maladies auto-immunes - une liste de maladies et de méthodes de traitement.

Vidéo: comment traiter les maladies auto-immunes

Attention! Les informations présentées dans l'article sont fournies à titre indicatif. Les matériaux de l'article n'appellent pas de traitement indépendant. Seul un médecin qualifié peut établir un diagnostic et donner des recommandations de traitement en fonction des caractéristiques individuelles du patient.