Papillome sur le visage: types de néoplasmes et leur élimination

La survenue de tumeurs cutanées sur le visage n’est pas aussi dangereuse que dans les voies respiratoires ou les organes génitaux. Cependant, ces excroissances gâchent l'humeur avec un aspect inesthétique, elles peuvent être blessées lors de procédures esthétiques ou lors du port de vêtements. Le papillome au visage nécessite un traitement, mais il n’est guère possible de l’éliminer avec des remèdes maison, seul un spécialiste peut enlever le néoplasme.

Quel est le papillome sur le visage

Il existe un virus du papillome humain (VPH), qui comprend plus de 170 types (souches). Le papillomavirus humain est répandu et diversifié. Une fois ingéré, le VPH se manifeste par la formation de renflements cutanés de différentes tailles et nuances. Les papillomes apparaissent souvent sur la paupière supérieure, mais on les voit souvent près de la bouche, du nez, du front, des joues et du menton. Ces excroissances ne causent pas de douleur, mais gâchent l'apparence esthétique d'une personne, créant ainsi une impression de soigné. Il existe plusieurs façons de se débarrasser des papillomes du visage et du corps, dont le choix dépend du type de virus.

À quoi ressemblent les papillomes sur le visage

Les excroissances bénignes sur le visage se situent aux endroits où la peau est la plus fine. Les néoplasmes apparaissent seuls ou en groupes. Ce sont des excroissances arrondies, semblables à des papilles de chou-fleur ou allongées de couleur blanche, rose, brune. D'abord, une exaltation ressemblant à un bouton ou à une verrue apparaît sur la peau. Au fil du temps, la croissance s'accentue de plus en plus et prend de l'ampleur. Le papillome peut atteindre 3 cm de diamètre. Dans ce cas, sa base devient étroite et la casquette devient noueuse, plate et ronde.

Raisons

Pour vous protéger des facteurs qui provoquent le VPH, vous devez savoir d’où il provient. La période d'incubation du virus dure de 2 semaines à 2 ans. Souvent, cela ne se manifeste pas du tout ou le corps guérit de lui-même. L'infection se produit:

  • sexuellement, y compris les contacts oraux-génitaux et anaux;
  • à travers la maison par le toucher, la malpropreté, le non-respect des règles d'hygiène dans les lieux publics (bains, piscines, gymnases, toilettes);
  • auto-infection pendant l'épilation;
  • avec immunité réduite pendant la grossesse, pendant la puberté, après infections, stress, hypothermie.

Espèces

Vous pouvez combattre une infection virale si vous savez à quelle espèce elle appartient. Les excroissances faciales sont classées par:

  • forme de cours: bénigne (épisomal) et maligne (introsomal).
  • capacité de transformation: non oncogène, oncogène avec un faible risque de dégénérescence, oncogène avec un risque élevé de devenir une tumeur cancéreuse;
  • couleur: rose (sûr), gris (nécessite un diagnostic), blanc (trouble de la pigmentation), brun ou rouge foncé (exposition aux rayons UV);
  • de structure et de forme: plat (après retrait, sujet aux cicatrices), sphérique (facile à enlever au laser ou au scalpel), filiforme sur une jambe mince (pouvant être traitée rapidement), pointu (risque élevé de dégénérescence).

Caractéristiques du VPH

Sur le visage, des néoplasmes de nature bénigne se manifestent, en fonction de l'agent pathogène. Ils peuvent être sous la forme de verrues, intradermiques, plats, verrues génitales, papillomes filiformes. Le papillomavirus est comme un champignon qui s'est développé à la surface de la peau et il est lui-même caché dans les couches inférieures de l'épiderme, à la manière d'un mycélium. Les manifestations externes ne se produisent pas toujours, mais seulement après un dysfonctionnement des systèmes de protection du corps. Lorsqu'elle est infectée par un virus et qu'elle diminue l'immunité, une mutation cellulaire provoque une croissance active des papillomes.

Des complications

Les médecins appellent à l'élimination des papillomes immédiatement après leur apparition. Cela réduit les risques de propagation du virus dans tout le corps, réduit le risque de blessures des excroissances, ce qui entraîne le risque de complications. Parmi eux:

  • tumeur maligne des tissus, lorsque les cellules de papillome acquièrent les propriétés d’une tumeur maligne;
  • inflammation étendue, après laquelle une nécrose tissulaire peut survenir;
  • la propagation du virus et des éruptions cutanées de grande taille dans tout le corps.

Diagnostics

Retirer les papillomes sur le visage peut être un traitement complet. Cependant, vous devez d'abord contacter un dermatologue pour exclure les pathologies précancéreuses et un diagnostic précis. La détection des excroissances se produit lors d'un examen visuel du visage, du corps et des muqueuses. La présence de cellules pathologiques sera détectée par la cytologie d'un frottis cervical. Sensible Digene Test déterminera la gravité du virus. La reconnaissance du type HPV est effectuée par PCR. Une biopsie d'un fragment prélevé dans le col de l'utérus révélera un danger précoce.

Comment enlever le papillome

À ce jour, aucune méthode de traitement ne garantit à 100% la guérison totale du VPH. La méthode générale pour se débarrasser du virus est l'élimination chirurgicale des excroissances, une immunité accrue, l'utilisation d'un traitement médicamenteux, l'élimination du foyer d'infection chronique. Il vaut mieux ne pas cautériser les papillomes tout seul, surtout pour le visage. Après une intervention incorrecte, la plaie peut devenir enflammée et un défaut reste à sa place. L’apparition d’une cicatrice sur le visage ne devrait pas améliorer la situation.

Enlèvement de papillomes sur le visage à la maison

Supprimer la croissance ne mène pas à la reprise. Le virus reste dans le corps humain et peut à nouveau se manifester par des papillomes lorsque le système immunitaire s'affaiblit ou par d'autres facteurs favorables. Avec le retrait mécanique des tumeurs à la maison, il est facile de causer des lésions cutanées et des complications graves. Vous pouvez éliminer le papillome sur votre visage avec des produits alcalins - ceci est considéré comme une procédure sûre.

Les préparations pharmaceutiques externes (Dermavit, Antipapillom, Superchistotel) aident dans certains cas à éliminer les excroissances. Avant d'appliquer la substance, le néoplasme doit être traité avec une crème pour bébé, puis appliquez 1 goutte de liquide à l'endroit désiré une fois et de manière ciblée. Si, au bout de quelques heures, les éléments ne noircissent pas et ne disparaissent pas, la procédure ne peut être répétée qu'au bout de 3 jours.

Traitement de la toxicomanie

Pour le traitement systémique du VPH, des médicaments antiviraux sous forme d’injections et de comprimés sont utilisés. La thérapie virale combine efficacement l'ablation chirurgicale et l'utilisation de médicaments. Les médicaments systémiques réduisent le risque de repousse du papillome après leur élimination et inhibent l'activité du virus. Parmi les meilleurs:

  1. Allokin Alpha. Antiviral immunomodulateur sous forme de solution injectable. Le médicament est administré par voie sous-cutanée à 1 mg tous les deux jours. Au total, 2 injections sont utilisées par cours. Pour la préparation, 1 ml d'une solution de chlorure de sodium à 0,9% est utilisé. Le médicament est contre-indiqué pendant la grossesse, l'allaitement et les pathologies auto-immunes prononcées.
  2. Lycopid. Un médicament immunomodulateur disponible sous forme de comprimé. Un remède efficace contre les papillomes sur le visage, s'il est utilisé avec des médicaments antiviraux. Likopid est prescrit à jeun 30 minutes avant les repas, à raison de 1 mg / jour pendant 10 jours. Le médicament est contre-indiqué pour une utilisation pendant la grossesse et l'allaitement, à une température corporelle élevée et une hypersensibilité aux composants.

Exposition locale

Pour une utilisation externe, des solutions et des pommades sont utilisées, qui sont appliquées directement sur le lieu de la croissance. Tous ces médicaments sont disponibles au comptoir:

  1. Pommade Viferon. Antiviral, médicament immunomodulateur. Appliquer sur les lésions avec une fine couche 3-4 fois / jour pendant une semaine. En cas de surdosage, des effets indésirables peuvent survenir: éternuements, rhinorrhée, brûlures des muqueuses. Après l'arrêt du médicament, ils disparaissent d'eux-mêmes.
  2. Verrucacid. Une solution huileuse à usage externe qui a un effet cautérisant. Appliquer sur le papillome avec un applicateur spécial, en empêchant le médicament de pénétrer sur les muqueuses et les zones saines du corps. Verrucacid est autrefois utilisé pour les excroissances allant jusqu'à 2 mm, et pour les plus grosses - 3 à 4 fois, en attendant que la solution sèche. En cas de contact accidentel avec une peau saine, une brûlure survient. Les manifestations allergiques sont possibles.

Traitement avec des remèdes populaires

L'huile de ricin, qui contient un acide tueur pour le virus, aide à éliminer les papillomes. Ses substances actives détruisent la structure des néoplasmes de l'intérieur. Il est préférable d'utiliser le produit sous forme diluée (solution de ricin à 10%). Vous devez d’abord cuire une compresse chaude et l’attacher au papillome. Après ramollissement, la roulette chauffée est frottée dans la zone touchée pendant 5 à 7 minutes. La procédure doit être effectuée plusieurs fois par jour.

Le jus de chéline est également un excellent remède pour les excroissances du visage. L'utilisation d'une plante est considérée comme plus efficace que les cosmétiques et les médicaments. La cautérisation de la chélidoine entraîne la destruction du papillome sans sensations inconfortables. Pour la procédure, il est nécessaire d'utiliser du jus de plante fraîchement pressé, qui est appliqué à la croissance. La manipulation est effectuée jusqu'à 4 fois par jour, sur une période de 21 jours.

Azote liquide

Le papillome peut être retiré du visage dans un salon de beauté en utilisant de l'azote liquide. Avec la cryodestruction, l’effet sur la croissance se produit à basse température (-196 ° C). Dans la couche d'épiderme vers laquelle le froid est dirigé, le liquide intracellulaire gèle et, augmentant en volume, brise le papillome. La durée de l'azote dépend de l'emplacement de la tumeur et de sa taille. Appliquez la substance avec un dispositif spécial ou un stick en plusieurs étapes. La congélation apporte un inconfort, mais ils sont tolérants. Ne pas effectuer la procédure avec:

  • maladies inflammatoires aiguës;
  • dysplasie;
  • fibromes utérins;
  • l'endométriose;
  • pathologies somatiques au stade de la décompensation.

Choc électrique

L'électrocoagulation est une procédure médicale dans laquelle un effet sur un néoplasme cutané se produit avec une coordination précise en force et en fréquence par un courant électrique. La technique dépend de la taille, de la forme et de l'épaisseur de la croissance. Le spécialiste choisit donc différentes buses pour l'appareil. La procédure est réalisée sous anesthésie locale. Un papillome est capturé par une électrode spéciale, puis sa jambe est excisée, suivie d'une cautérisation avec un courant alternatif ou à haute fréquence. Après le retrait, la peau est traitée avec un antiseptique.

Cette méthode a ses inconvénients:

  • avec un courant électrique mal sélectionné, il y a un risque de cicatrices et de développement de récidives;
  • s'il n'y a pas eu de soins cutanés appropriés après la procédure, le risque de pigmentation est élevé;
  • les personnes ayant une sensibilité accrue à la douleur peuvent ressentir un inconfort extrême à la fin de l'anesthésie.

Quand une intervention chirurgicale est nécessaire

Lorsque le traitement médicamenteux, les méthodes chimiques et mécaniques d'élimination du papillome ne sont pas efficaces, vous devez recourir à la méthode la plus radicale - l'intervention chirurgicale. La chirurgie du visage est un travail délicat et laborieux dans lequel le médecin excise au scalpel la racine de la tumeur. Récemment, cette méthode est rarement utilisée car des méthodes plus efficaces sont apparues, qui sont mises en oeuvre avec des équipements modernes ultra-précis. Les complications après l’excision chirurgicale incluent la propagation du virus dans les tissus voisins.

Retrait laser

La méthode la plus précise et la plus sûre, qui repose sur la capacité d’un faisceau laser à évaporer l’humidité, pénétrant dans les couches les plus profondes de l’épiderme. Le mécanisme d'action est basé sur l'évaporation de fluide à partir d'éléments cellulaires endommagés, ce qui conduit à leur mort progressive. Le faisceau laser a une profondeur d'exposition précise et un petit diamètre, ce qui élimine la possibilité de traumatisme pour les cellules saines.

La procédure est réalisée sous l'influence d'une crème anesthésique. Un papillome est enlevé en 30 à 60 secondes, après quoi un pansement stérile (timbre) est appliqué sur le site d'exposition. La période de rééducation est de 3 à 5 jours. Les contre-indications à la procédure sont les conditions suivantes:

  • la grossesse
  • lactation
  • tumeur maligne de toute origine;
  • diabète sucré;
  • maladies aiguës ou chroniques de la peau.

Prévention

Une méthode spécifique de prévention du papillomavirus sur le visage et d'autres parties du corps est une vaccination pour laquelle Cervarix ou Gardasil est utilisé. Mesures préventives générales:

  • protection du préservatif lors des rapports sexuels;
  • une alimentation saine;
  • activité physique;
  • durcissement
  • apport de complexes vitaminiques et minéraux;
  • éviter l'hypothermie, le stress, le surmenage.
  • hygiène complète.
Attention! Les informations présentées dans l'article sont fournies à titre indicatif. Les matériaux de l'article n'appellent pas de traitement indépendant. Seul un médecin qualifié peut établir un diagnostic et donner des recommandations de traitement en fonction des caractéristiques individuelles du patient.